Aperçu de tous les blogs

Coronavirus: Les relations intergénérationnelles à l’ère de la «distance sociale»

Coronavirus

20. mars 2020

corona_social_distancing.png

Intergeneration 

Faire preuve de solidarité intergénérationnelle et de créativité en matière de proximité sociale

Intergeneration a pour objectif de rapprocher les générations et d’encourager les rencontres entre elles. Les contacts personnels sont bénéfiques à la compréhension mutuelle et au respect des besoins et des préoccupations des différentes classes d’âge; ils permettent ainsi de favoriser la cohésion au sein de la société entière. Au cours de ces dernières années, l’équipe d’Intergeneration a vu de plus en plus de personnes se passionner pour les activités intergénérationnelles, et une multitude de projets intergénérationnels a vu le jour, ce qui répond sans conteste à une nécessité, vu les défis démographiques.      

Et tout d’un coup, tout s’est arrêté 

Afin de sortir de la pandémie du coronavirus et de limiter autant que possible le nombre de victimes, il nous faut actuellement stopper nos mesures d’incitation à l’échange intergénérationnel. Au lieu de favoriser la proximité sociale en créant des contacts personnels entre générations différentes, la distance sociale est actuellement de mise. 

Nous tenons à rappeler expressément l’importance des recommandations et règles de conduite définies par l’Office fédéral de la santé publiqueNous attendons de chacune et de chacun – indépendamment de son âge – qu’elle ou il fasse preuve de la solidarité indispensable avec l’humanité entière et l’ensemble des générations. Nous vous demandons donc de vous conformer aux instructions du Conseil fédéral.   

Il est impossible de savoir aujourd’hui ce que ces expériences drastiques auront comme effet sur les relations entre les générations et le vivre ensemble au sein de notre société. Toutefois, des expériences positives se fondant sur des actes de solidarité intergénérationnelle – que ce soit côté donneurs ou côté bénéficiaires – renforceront la cohésion sociale et contreront l’isolement et la solitude. 

De cette manière, on pourra également contrer les déclarations et les attitudes qui actuellement ont tendance à monter les générations les unes contre les autres, et donc à les diviser. Cela permettra en outre de pallier le risque qu’une personne soit diffamée ou discriminée simplement parce qu’elle appartient à un certain groupe d’âge.     

Communiquez vos idées!

C’est pourquoi, dans cette situation exceptionnelle qui risque de durer encore un certain temps, nous souhaitons encourager toutes les générations à nourrir les contacts sociaux et la cohésion sociale par l’imagination et l’innovation, la proximité physique n’étant actuellement autorisée que de façon très limitée. Etant donné que la distance sociale est de mise en raison de la pandémie du coronavirus, le terme de «proximité sociale» doit être réinterprété. Il s’agit de tenter courageusement de nouvelles voies. 

Si vous avez connaissance d’idées ou d’exemples pratiques de proximité sociale à l’époque du coronavirus, alors prenez contact avec nous, commentez les sur notre plateforme ou présentez sans hésiter vos activités à la rubrique «Liste de projets». Ainsi, d’autres personnes pourront se joindre à cette action ou copier ces idées – dans le pays entier. 

  • Vous trouverez ici un aperçu des offres et des projets: La solidarité en temps du Corona
  • Nous publierons dès que possible vos idées et suggestions sous une forme appropriée afin de les mettre à la disposition de tous. 

 

Monika Blau et Ruedi Schneider, Intergeneration

Laisser un commentaire

Cela pourrait également vous intéresser

Dementia And Occupational Therapy Home Caregiver And Senior Adult Woman

Démence: défis et opportunités pour la société

Que peuvent faire les jeunes générations pour contribuer à faciliter la vie des personnes atteintes de démence ? Quelles sont les possibilités – et quelles sont les limites? Qu'est-ce qui nous attend à l'avenir en tant que société? Stefanie Becker, Directrice d’Alzheimer Suisse, répond aux questions de Daniela Kuhn.

Neighbours Standing Around A Table At A Block Party

Dans quelle mesure les «communautés de soutien» sont-elles intergénérationnelles?

Le nouveau modèle des «communautés de soutien» est né d’un effort pour refléter et promouvoir le vivre-ensemble solidaire au sein des communautés locales. Bien souvent, le changement démographique et l’évolution des rapports entre générations sont les facteurs déclencheurs de ce type de préoccupation. Dans son article, notre invité Robert Sempach se penche sur ces liens et met en évidence les risques et les opportunités qu’ils impliquent.

Senior Woman Feeling Intimidated By Group Of Young People

Qui a peur du "parler jeune"?

«t’as un blem», «chelou» et «khapta» - les jeunes parlent différemment des adultes. Certains condamnent le langage des jeunes et considèrent la langue de la street comme une déchéance linguistique complète. Mais qu'est-ce qui se cache derrière ? Dans sa contribution en tant qu'invitée, Jana Tschannen aborde les préjugés, explique le contexte et souhaite éliminer les barrières inutiles.

S'inscrire maintenant ou créer un profil

Inscription Créer un profil